Beneva

J’étais heureux de voir que ma mutuelle d’assurances La Capitale avait fusionné avec une autre mutuelle, SSQ (Services de santé du Québec), dont j’ai fait partie, et je me demandais bien si un des deux noms resterait, sous une forme ou une autre. Le résultat : un nom inventé, Beneva, choisi « après un long processus de réflexion », dit-on, « parce qu’il se prononce bien dans les deux langues officielles du Canada et qu’il répond aux visées d’expansion à l’extérieur du Québec »…

Assez décevant, merci, quand de grandes institutions québécoises se montrent incapables de s’affirmer en s’identifiant en « vrai » français. Beneva évoque la bienveillance, dit le PDG, mais on a choisi de le construire avec sa version anglaise, « benevolent ». Les Anglais vont vite s’y reconnaître : leurs anciennes sociétés d’entraide mutuelle étaient des « benevolent societies ». C’est d’ailleurs plus clair dans les explications données en anglais à Insurance Business : « When split into Bene’ and ‘va,’ it can be associated with ‘benevolence’ and ‘movement’ (in French) » Ça se prononcera donc ici « bé-né-va », à l’anglaise, et non « beu-neu-va », à la Mulroney.

Née de la fusion de l’Industrielle et d’une ancienne mutuelle qui s’appelait l’Alliance nationale, L’Industrielle-Alliance a aussi changé son nom pour iA Groupe financier. Est-ce qu’on dit « Aie-Hé » ou « Hee Haw »?

https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/2020-12-03/la-capitale-ssq-assurance-change-de-nom.php

Une réflexion au sujet de « Beneva »

  1. Comme vous avez raison, malheureusement.

    Étant dans la même situation que vous, je me suis également désolé de ce nouveau nom, une trouvaille dans le non-signifiant, donc l’insignifiance.

    Comme si la langue française ne possédait pas suffisamment de mots (et de phonèmes) pour formuler un nom descriptif ou évocateur.

    p.s. Bonne Evocation de la prononciation de Mulroney !

Les commentaires sont fermés.